More Website Templates @ TemplateMonster.com - October 06, 2014!

Le traitement des bruits d'équipement

Pour les équipements de génie climatique (ventilation, chauffage et climatisation) la Réglementation Acoustique distingue les bruits émis dans les logements voisins des bruits émis dans le logement auquel ils sont affectés.Cette dernière exigence est donc applicable à tous les types de logements, qu'ils soient individuels ou collectifs.
Pour les équipements situés en extérieur, il faut également se référer au décret du 18 avril 1995, relatif à la lutte des bruits contre le voisinage.

Àsavoir :
Le niveau sonore d'un équipement, disponible chez les fabricants, est donné par son indice Lp ou Lw en dB(A). ATTENTION! Plus ces valeurs sont élevées, plus l'équipement sera bruyant et donc pénalisant. Avec la normalisation européenne, les indices acoustiques des équipements, leur unité et lesseuils imposés par la réglementation restent inchangés.

Précautions de mise en œuvre des conduits:
Les conduits qui traversent le bâtiment sont des points faibles acoustiques qui nécessitent des précautions de mise en œuvre, particulièrement au niveau des traversées des plancherset des parois qui seront, au mieux, réalisées avec des manchons antivibratiles ou des matériaux résilients, adaptés à leur dimension.

D'une manière générale, dès la conception, il faut si possible limiter leur dévoiement, les implanter dans des zones peu sensibles et lorsqu'ils sont fixés, utiliser des colliers ou des suspentes antivibratiles.

Traitement des bruits de ventilation mécanique contrôlée (VMC)

Choix des ventilateurs :
Au moment de la prescription, il est important de sélectionner le ventilateur le moins bruyant et d'implanter le caisson, le plus loin possible, des pièces principales du logement et des logements voisins.

Traitement de l'isolation des conduits:
Pour limiter la transmission du bruit des ventilateurs et de l'air à travers les conduits, pour diminuer l'altération de l'isolement entre deux étages, il est absolument nécessaire de réaliser autour des conduits de ventilation des gaines de bonne qualité acoustique.

La qualité acoustique d'une gaine dépend :
● de la nature de la paroi :

● de l'emplacement et de la qualité de la trappe de visite. Elle sera, de préférence, placée dans le local le moins sensible au bruit. Il faut également, qu'elle soit suffisamment lourde, pas trop grande (0,20m2 est suffisant) et que des joints d'étanchéité soient mis en place sur toute sa périphérie.

Traitement des bruits de chauffage

Comme pour le choix d'un ventilateur, il est extrêmement important au moment de la prescription, de sélectionner la chaudière la plus silencieuse possible, en particulier pour les cuisines ouvertessur le séjour.

Traitement des bruits de climatisation

Au moment de la prescription, il est important de sélectionner un climatiseur peu bruyant en
fonction du niveau sonore donné par le fabricant.
NOTA : les fabricants d'équipements de climatisation ont fait,ces dernières années, beaucoup d'effort pour réduire les bruits émis par leséquipements de climatisation.Dans certains cas, des gains de plus de 10 dB(A) ont été obtenus.

Emplacement et orientation des unités:
● Pour les systèmes monoblocs, le choix se fait en fonction descontraintesacoustiques extérieures.
● Pour lessystèmes à détente directe, il faut s'attacher, en priorité, à l'élément situé à l'intérieur, car il est généralement le plus bruyant.

● L'éloignement et l'orientation opposée des unités (en plan et en élévation), par rapport aux zones sensibles, doivent être recherchés.

Pour les systèmes thermodynamiques réversibles, la pompe de circulation d'eau, située à l'intérieur du logement, ne doit pas être installée à proximité d'une zone nuit.

Désolidarisation des unités de leur support :
Pour limiter la transmission desvibrations des équipements dans la structure du bâtiment, il est nécessaire de les désolidariser de leur support, soit avec des plots antivibratiles pour les équipements posés ausol, soit avec des ssuspentes du même type pour les éléments accrochés.

Traitement des bruits d’équipements sanitaires

Les bruits des équipements sanitaires ne sont pas réglementés à l'intérieur des logements. En revanche, pour les maisons individuelles en bande et les logements collectifs, la réglementation impose des niveaux sonores à ne pas dépasser dans les logements voisins.

Àsavoir :
● La norme européenne EN 200 (ou norme française NFD 18-201), classe la robinetterie en 3 groupes. D'une manière générale, pour tous les appareils sanitaires, il faut choisir les robinetteries du meilleur groupe, c'est-à-dire du groupe 1.
ATTENTION! Il ne faut pas confondre cette norme avec les autres classements de robinetterie EAU ou ACAU, car les critères et l'ordre de leur classement ne sont pas les mêmes.
● Afin de limiter les bruits d'écoulement, les sections des canalisations doivent être de dimensions suffisantes.
● Dans le cas de réducteur de pression d'eau, il faut veiller à ce qu'il soit peu bruyant, de préférence de marque NF et situé à l'extérieur des logements.
● Enfin, pour limiter la transmission des vibrations, il est préférable de monter tous les tuyaux avec des matériaux antivibratiles (colliers, suspentes et manchons au passage descloisons et des planchers).